Avant de commencer ce voyage, je ne connaissais que peu de choses sur l’Afrique du Sud en général et sa culture, et encore moins à propos de Durban. Je vais donc vous en faire une brève présentation suivie d’une description de ma première visite.

L’Afrique du Sud est aussi appelée la nation arc-en-ciel car sa population est très diverse. Elle est composée de noirs, de blancs et, chose que je ne savais pas, d’indiens qui sont notamment très présents à Durban. On peut ainsi y trouver les caractéristiques de chacune de ces cultures. Les seules villes sud africaines dont j’avais entendu parler jusque là étaient Johannesburg, Prétoria et Le Cap. Ce voyage à Durban est donc une vraie découverte pour moi! Durban se situe au bord de l’océan Indien. C’est la plus grande ville de la province du KwaZulu-Natal avec plus de 3 millions d’habitants.

Dès les premiers jours, j’ai effectué une visite de rapide de la ville afin d’en avoir une vue d’ensemble. Je me suis donc rendue à deux endroits: le stade Moses Mabhida et la promenade au bord de l’océan.

 

Le lieu idéal pour voir tout Durban est le sommet du stade Moses Mabhida qui a accueilli la coupe du monde de football en 2010. On peut y accéder grâce à un ascenseur ou bien, pour les plus courageux, à pieds. Pour ma part, l’ascenseur était parfait, j’ai bien trop peur du vide! A 106 mètres au dessus de la ville, le panorama est magnifique: Durban s’étend le long de l’océan Indien avec le plus grand port d’import/export d’Afrique du Sud, le centre ville et ses immenses buildings puis la partie plus résidentielle. Tout semble plus grand ici!

 

Je me suis également rendue sur la promenade au bord de l’océan, un peu comme la promenade des anglais de Nice mais, encore une fois, en plus grand. Là aussi la vue est exceptionnelle. J’y vois des gens qui se sont retrouvés pour un braai, courir et, même en cette fin d’automne, se baigner! Les saisons sont ici inversées et le mois de Mai correspond donc au mois de Novembre dans l’hémisphère nord. Malgré cela, le temps s’y prête parfaitement. Au moment où j’écris, il fait 31 degrés!!

 

Je vais donc pouvoir profiter de ce climat et du soleil pour multiplier les visites et vous faire partager mes impressions sur le blog!

A très bientôt!